Agenda

Concerts, expositions, workshops, le programme à venir

L’Ososphère poursuit sa collaboration avec le Forum mondial de la Démocratie en proposant un workshop de fabrique d’un programme radiophonique et d’un espace public, au coeur du Forum.
L’eau, sujet universel et infini est une source d’inspiration pour de nombreux artistes, des plus classiques aux plus expérimentaux.
Dans un hacking complice de l’événement Singing Garden imaginé par Philippe Arlaud, pour l’Opéra National du Rhin en partenariat avec Musica, L’Ososphère invite Les Ensembles 2.2 à proposer une création musicale originale.
Reformé à l'origine pour un soir, Marquis de Sade - Officiel a accepté quelques rares invitations singulières dont celle de Musica, L'Ososphere, et l'Opéra National du Rhin, pour une soirée exceptionnelle, à Strasbourg, où sa présence prend une résonance européenne particulière.
L'Ososphère est invitée par la Région Grand Est à la Maison de la Région pour une exposition 4 tableaux « quelques arpentages (Grand Est)... ».
Selon vous, qu’est-ce que « le peuple » ? Qui est « le peuple » ? Quel « peuple » sommes-nous ?
Du 21 avril au 21 mai, AEDAEN Artspace accueille 1024 architecture, en coopération avec L'Ososphère, pour l'exposition Digital Geometry.
L'Ososphère habite à nouveau La Coop pour deux Nuits Électroniques les 28 et 29 avril et un parcours artistique In Situ, des performances, des croisières sonores et des sessions de Cafés Conversatoires du 28 au 7 Mai.
Du 28 avril au 7 mai, L’Opéra national du Rhin accueille l’œuvre de Thierry Fournier « Sous-ensemble » en complicité avec L’Ososphère.
POUR FABRIQUER DU SENS COMMUN : une session de conversations autour de l'économie sociale et solidaire organisée par L'Ososphère, KaléidosCOOP et AV LAB, dans le cadre du marché de Noël OFF.
Process architectural expérimental et participatif in situ pour l’élaboration d'une Pop Up Agora L’Ososphère poursuit sa complicité avec le Forum mondial de la Démocratie et propose un atelier autour de formes expérimentales d’agoras nomades et connectées.
AV Exciters et L’Ososphère déploient depuis plusieurs années une complicité d’action et de réflexion autour des rapports entre architecture matérielle et lumineuse. Dans cette continuité nourrie de persistances rétiniennes, White Line fait la part belle à l’expérience immersive, à la communauté VJ et à la culture numérique.
La HEAR invite L’Ososphère à La Chaufferie et celle-ci confie à l’un de ses artistes sociétaires, Bertrand Planes, la création d’une « Machine à Ville ».
Retrouvant La Coop qu’elle a déjà intensément habitée de 2012 à 2014, L’Ososphère installe une véranda publique dans la Cave à vin et propose, depuis ce belvédère, un regard à la fois rétrospectif et prospectif sur La Coop et, au-delà, sur le port et la ville rhénane qui s’esquisse au loin.
Depuis bientôt vingt ans, L’Ososphère réagit en temps réel à l’état des choses et crée, invente, fabrique ou décrète des « machines à ville », constructions artistiques et festives éphémères qui percutent la ville. Mêlant intimement arts numériques et musiques électroniques, en voici une nouvelle qui s'ouvre à la Laiterie pour cinq nuits.
Pour les Journées du Patrimoine, L’Ososphère poursuit sa complicité avec l’Université de Strasbourg en proposant deux promenades singulières, in situ, urbaines et numériques, sur le campus de l'Esplanade.
Le Port autonome de Strasbourg invite L'Ososphère, son partenaire de longue date, à fêter ses 90 ans et poser leurs conteneurs au cœur de la ville.
Ausgeschlachtet e.V. et L’Ososphère présentent Migration | Wanderung, une exposition organisée dans le cadre des portes ouvertes du Alter Schlachthof de Karlsruhe.
Une manifestation éphémère et artistique au cœur du Parc de l’université : après le quartier de la Laiterie, le Môle Seegmuller et le site de la Coop au Port du Rhin, L’Ososphère habite le campus de l’Esplanade et invite à vivre autrement ces lieux qui nous sont familiers mais sur lesquels nous ne faisons souvent que glisser.