Devant la situation sanitaire et les contours flous des mois à venir, L’Ososphère s’est vue contrainte de décaler sa prochaine édition grand format à l’automne 2022.
Une année de « construction à vue » commence donc et nous l’inaugurons en remettant l’électricité nocturne au cœur de la maison, chère maison !
Quatre soirées Ohm Sweet Ohm présentent dans La Grande Salle de La Laiterie une programmation qui brasse les lignes de force et esquisse des perspectives.

Née en 1998, L'Ososphère est un programme d’actions autour des cultures numériques et du renouvellement de la forme de la ville. Il se déploie dans le temps et dans l’espace urbain de Strasbourg avec : nuits électroniques, expositions, projections, croisières sonores, workshops, performances, conversations, radio...

Actions

Cosmos District : un district pour habiter le cosmos.
Ce Cosmos District joue de la figure de la station habitée hors-Terre pour l’inscrire et la situer dans l’environnement urbain multi- séculaire de notre ville. Il provoque ainsi une superposition et articulation de repères sensibles (visuels, sonores, gustatifs…) et de codes, crée un m

Au cœur de la Ohm Sweet Ohm, construire des perspectives dans les radicaux échos communs de nuits passées !
Ohm Sweet Ohm, house sweet house… enfin ré-ouvrir la maison-club à la solarité noctambule des 24 Hours Party People éprouvés par 18 mois de couvre-feu.
Remettre l’uppercut libérateur au centre du Dance Floor. Ohm Sweet Ohm.. !
À l’occasion de ses 20 ans, L’Ososphère revient sur ses lieux d’origine. Nuits électroniques accueillant la scène internationale des musiques électroniques, architectures éphémères, interventions vidéos, interstices, expériences pour vivre la ville comme nulle part ailleurs !
Un FoodLab pour parler d'Europe la bouche pleine ! L'OSOSPHERE investit la grande salle de l'Aubette de 8h30 à 10h pour un Petit-déjeuner Conversatoire sur le thème de l’Europe.
L’Ososphère poursuit sa collaboration avec le Forum mondial de la Démocratie en proposant un workshop de fabrique d’un programme radiophonique et d’un espace public, au coeur du Forum.
L’eau, sujet universel et infini est une source d’inspiration pour de nombreux artistes, des plus classiques aux plus expérimentaux.
Dans un hacking complice de l’événement Singing Garden imaginé par Philippe Arlaud, pour l’Opéra National du Rhin en partenariat avec Musica, L’Ososphère invite Les Ensembles 2.2 à proposer une création musicale originale.

Propos

Cosmos District : un district pour habiter le cosmos.
Ce Cosmos District joue de la figure de la station habitée hors-Terre pour l’inscrire et la situer dans l’environnement urbain multi- séculaire de notre ville. Il provoque ainsi une superposition et articulation de repères sensibles (visuels, sonores, gustatifs…) et de codes, crée un m