Districts

Depuis sa création il y a 20 ans, à Strasbourg, L’Ososphère a constamment évolué afin d’accompagner les mutations de la ville et de l’époque. Entre musique, architecture ou encore arts numériques, L'Ososphère revient aujourd’hui dans le Quartier Laiterie, où il avait vu le jour.

L’Ososphère se déploit de septembre 19 à mai 20 en créant trois Districts : Electronic District, Gestalt District, Cosmos District. De véritable temps de ville à habiter par le public. Ce retour à La Laiterie est ainsi le point de départ d’un nouveau chapitre de l’histoire de L’Ososphère et rassemble différents lieux, artistes et publics à l'année. Autour de thématiques fédératrices, L'Ososphère croise les arts, les talents, les enjeux dans une logique de création ouverte et participative.

Retrouvant notamment le quartier de La Laiterie comme port d’attache durable, à partir de septembre 2019, L’Ososphère se structure désormais en « Districts » déployés tout au long d’une véritable saison.

Ces Districts sont des unités spatiales, temporelles et thématiques que L’Ososphère crée et active comme autant de morceaux de ville événementiels et éphémères à habiter par le public.

Impliquant les artistes et acteurs complices de L’Ososphère, ces Districts croisent musique, art, architecture, urbanisme et époque. Ils proposent ainsi des actions artistiques in situ (nuits électroniques, concerts, expositions, œuvres contextuelles, performances, interventions scénographiques etc.), des Cafés Conversatoires, des médias-regards, déclinent une action culturelle située et partagée autour d’un diagnostic sensible de la ville…


ELECTRONIC DISTRICT : 13 > 22 septembre 2019

GESTALT DISTRICT : 10 > 21 janvier 2020

COSMOS DISTRICT : 7 > 17 mai 2020