Avant/Après-Nuits

Des évènements satellites partout en ville !

13 Sep
à 22H
Un Before de L'Ososphère avec...

H.R. GIGER : inside and beyond the eighth passenger

à Aedaen
VERNISSAGE

1A Rue des Aveugles, 67000 Strasbourg

SUR INVITATION

Les Nuits Électroniques de L’OSOSPHÈRE reviennent sur le Quartier Laiterie les 13, 14, 20 et 21 septembre 2019 avec 4 nuits au cœur de la ville, sur un quartier de 4 dance-floors !

Dans le cadre du programme des Avants-Nuits et Après-Nuits, L’OSOSPHÈRE propose également des évènements satellites et complices se déroulant dans divers lieux de la ville… Pour ce before, rendez-vous à l’ENSAS pour fêter la remise des diplômes autour d’un vernissage de l’œuvre Turbulences d’Etienne Rey et d’un DJ set de Rachid Bowie, résident de la Plateforme Artefact.

Turbulences d’Etienne Rey sera visible jusqu’au 22 septembre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Rachid Bowie : Armé de deux intelliphones et d’un câble minijack, Rachid Bowie assure ses DJ sets à coup de musique transcendantale, qu’elle soit électrique ou électronique.

Etienne Rey : Le travail d’étienne Rey explore la notion même d’espace. L’enjeu est de produire des déplacements de perception. La question du lieu et de l’environnement, de l’in situ et de l’architecture, participent à la découverte de structures spatiales.

À propos de Turbulences : L’œuvre Turbulences d’Etienne Rey a été créée pour la Fondation François Schneider dans le cadre d’un projet au long cours, soutenu par la Région Grand Est et la Fondation et porté par L’Ososphère. Turbulences propose une expérience, celle d’un paysage composé par des reflets de lumière résultants immatériels de la relation entre l’eau, la lumière et l’air. Telle la reconstitution artificielle d’une eau disparue, l’œuvre expose des états évanescents de mouvements d’air et de reflets de lumière en transformation perpétuelle et révèle le caractère imprévisible et chaotique du phénomène de turbulence. Installation visuelle et sonore, Turbulences active une écriture plastique qui évoque l’ambivalence du chaos, capable à la fois d’apparition et de dissolution.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

GRATUIT
L’OSOSPHERE MUST BE BUILT !
#ososphere2019
www.ososphere.org/2019

13
au
22 Sep
à 21H
Un Before de L'Ososphère avec...

RACHID BOWIE & ÉTIENNE REY

à L'ENSAS
DJ set et vernissage le 13/09 à 21h

6-8 Boulevard du Président-Wilson, 67068 Strasbourg

GRATUIT

Les Nuits Électroniques de L’OSOSPHÈRE reviennent sur le Quartier Laiterie les 13, 14, 20 et 21 septembre 2019 avec 4 nuits au cœur de la ville, sur un quartier de 4 dance-floors !
Dans le cadre du programme des Avants-Nuits et Après-Nuits, L’OSOSPHÈRE propose également des évènements satellites et complices se déroulant dans divers lieux de la ville… Pour cet after, rendez-vous à La Kulture, le fameux café-disquaire-club strasbourgeois situé au 9 Rue des Bateliers pour prolonger l’expérience de L’Ososphère.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« Collaboration entre les plus anciennes associations de musique électroniques de Strasbourg. »

M2S : M2S, alias Mangeuse de Sons, est une association qui a vu le jour durant l’été 2009. Cinq membres fondateurs, ainsi que des adhérents et sympathisants. L’association a pour objet de promouvoir tous les domaines de la création artistique et culturelle dont principalement le domaine musical…

+ Arobase

+ Spintron!k

+ Houm Laut

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Subtronic : « L’association SUBTRONIC a été fondée le 5 mai 2000. Elle est le fruit du rassemblement d’un groupe d’amis autour d’une seule et même passion, celle des musiques électroniques. La motivation de chacun a apporté une synergie de groupe, qui a permis à l’association de consolider sa présence au fil du temps. SUBTRONIC a su évoluer avec son temps, en 19 ans d’existence elle s’est adaptée aux nouveaux styles musicaux, au public et à des concepts de soirées différents. Un des points forts de l’association SUBTRONIC, réside dans la diversité des styles musicaux joués par ses artistes : minimal, electro, techno, house et lives. SUBTRONIC a en projet de solliciter davantage d’artistes de renommée internationale et d’organiser des manifestations de plus grande envergure, tout en restant fidèle à sa philosophie… »

+ Steeven B

+ Frawçois

+ PRBN

Event Facebook
14 Sep
à 06H
Un After de L'Ososphère avec...

SUBTRONIC + M2S

à La Kulture
DJ sets

9 Rue des Bateliers, 67000 Strasbourg

5€ en caisse du matin

14 Sep
à 18H
Un Before de L'Ososphère avec...

MAL.E.S

Au Café du TNS
Apéro-Mix

1 Avenue de la Marseillaise, 67000 Strasbourg

GRATUIT

15 Sep
à 06H
Un After de L'Ososphère avec...

LES ILLS + BANDE MAGNÉTIQUE

À La Kulture
DJ sets

9 Rue des Bateliers, 67000 Strasbourg

5€ en caisse du matin

19 Sep
à 00H
Un After de L'Ososphère avec...

6-NAL

À La Kulture
Long-Mix Spécial 20 ans de L'Ososphère

9 Rue des Bateliers, 67000 Strasbourg

GRATUIT

20 Sep
De 18H à 22H
Un Before de L'Ososphère avec...

RARE0000

à Colors by Socomec
DJ set

Le Garage du Graffalgar - 21 rue Déserte, 67000 Strasbourg

GRATUIT

« Petite histoire de la dance music engagée »

Dans le cadre de L’Ososphère, et en complicité avec La Kulture, la Plateforme Artefact PRL – CRMA Laiterie.

Une conférence animée par Maxime Delcourt.

Les reportages et les articles consacrés à l’Histoire de la musique électronique en dépeignent souvent une vision uniformisée : la techno et la house sont des musiques produites par des minorités (noires aux États-Unis, homosexuelles à New-York, indigentes à Détroit) qui substituent la musicalité et la rythmique au langage afin d’échapper à une réalité oppressante. Au point d’inviter presque inévitablement l’auditeur à brûler le dancefloor plutôt qu’à pendre le patron de son entreprise ? Pas vraiment. Car, si l’engagement passe essentiellement par le langage, l’éradication du langage ne signifie pas pour autant une absence de sens. On peut le trouver au cœur de la musique, dans le titre du morceau, dans l’artwork de l’album ou dans la démarche artistique de l’artiste. Il existe d’ailleurs assez d’exemples – mouvements entiers, simples morceaux isolés – infirmant l’idée manichéenne selon laquelle danser et penser sont deux activités qu’on ne peut réconcilier.

Cette conférence en livre une liste non exhaustive, des productions d’Underground Resistance au Voguing, en passant par les prêches religieux de Todd Edwards ou la lutte des classes d’artistes comme K.O.C.

Maxime Delcourt : Rédacteur en chef adjoint de Jack, Maxime Delcourt est journaliste culturel indépendant, notamment pour Les Inrockuptibles, VICE France et Brain Magazine. Il est l’auteur de trois ouvrages chez Le Mot et le Reste, « Free jazz, Il y a des années où on l’on a envie de rien faire. » « 1967-1981 chansons expérimentales » et « 2Pac, Me Against The World. »

Event Facebook
20 Sep
à 19H
Un conférence en Before de L'Ososphère sur...

Petite histoire de la dance music engagée

À La Kulture
Conférence

9 Rue des Bateliers, 67000 Strasbourg

GRATUIT SUR INSCRIPTION

8 articles sur 15